Architecture, la jeune garde à Versailles

En présentant le réaménagement de la caserne de Croÿ en nouvel espace culturel, François de Mazières, député-maire de Versailles, ancien président de la Cité de l’architecture et du patrimoine, a exalté les travaux d’une nouvelle génération d’architectes, les lauréats des Albums des jeunes architectes et paysagistes (ci-dessus, la Rotonde, vue depuis l’ancien manège). “Nous souhaitons prolonger la longue histoire de l’architecture de Versailles en réalisant des bâtiments contemporains qui ne soient pas dans la démonstration mais dans l’intégration”, déclara-t-il avant de louer la qualité professionnelle des AJAP. Ceux-ci seront particulièrement sollicités par la Ville. L’architecte Clément Vergély – lauréat des Albums de 2004 – a été retenu pour la construction de la nouvelle annexe de la Maison de quartier Saint-Louis – remanié dans un style “orangerie” avec verrières et menuiseries métalliques – conforme à la facture de la caserne adjacente. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. La Ville y voit une manière de redonner du sang neuf à ses projets.“Considérée comme la relève de la profession, cette jeune garde est invitée à participer aux différents concours organisés sous l’égide de la Ville et souvent retenue par les jurys. L’appel à ces agences qui cherchent à développer leur notoriété est un gage de forte implication de leur part.” Depuis 2008, près d’une vingtaine d’anciens lauréats ont pu mener à bien des projets à Versailles. M.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *